Jérôme Laurens

Du bac ES à la menuiserie

À 31 ans, Jérôme Laurens est chargé d’affaires dans une entreprise de menuiserie générale et d’agencement d’intérieur dans l’Essonne.

Ce titulaire d’un bas ES option Maths, décroché à Toulouse en 2004, savait dès la 5e qu’il voulait devenir menuisier. Élève passable dans les matières générales, il souhaitait s’orienter vers une 4e technologique, soutenu par sa professeure principale qui avait parfaitement identifié ses préférences et sa motivation. Mais pour ses parents, tous les deux médecins, la voie technologique était tout simplement impensable et ils ont insisté pour leur fils s’oriente vers un bac général.

Déterminé à travailler dans la menuiserie

Après celui-ci, toujours déterminé à travailler dans la menuiserie, Jérôme Laurens est parti à Montpellier suivre une préparation aux école d’art (option architecture), puis est revenu à Toulouse suivre un CAP Menuiserie et artisanat chez les Compagnons du devoir.

Diplômé puis recruté par un menuisier en 2010, il a progressivement gravi les échelons : de menuisier-ébéniste, il est rapidement passé chef de travaux, et il est aujourd’hui cadre chargé d’affaires.

S’il s’épanouit dans son métier, il n’en regrette pas moins d’avoir perdu du temps : « J’aurai pris au moins cinq ans  d’avance dans mon parcours si j’avais suivi la voie que je souhaitais, et je serais aujourd’hui techniquement beaucoup plus performant ».

 

Les clés de son orientation et de son parcours :

  • le goût des formes et du travail du bois
  • l’habileté manuelle
  • la détermination
  • la mobilité

Son ou ses profils selon la typologie de Holland :

  • réaliste
  • artistique
  • investigateur
je suis ici